Bio
Artiste plasticienne et musicienne, née à Paris en 1949.

1962-1971 : études de piano, orgue, direction de chœur.

1970 : découverte de la tapisserie.
"Je trouve les traces de mon attirance pour les fils dans mon enfance, chez ma grand-mère qui m'a beaucoup influencée. Comme la plupart des femmes du début du XXe siècle, elle avait fabriqué son trousseau, brodé ses draps, fabriqué sa lingerie et des dentelles au crochet pour l'orner. Elle avait aussi été couturière. De toutes ses activités restaient dans les armoires des piles de boîtes variées allant des boîtes de sucre aux petits emballages de cartons paraffinés des petits suisses en passant par les boîtes de chocolat. Ces boîtes contenaient les plus beaux trésors : boutons, que je m'amusais à classer par couleur, agrafes et pressions, rubans et coupons de tissus. Je me souviens encore aujourd'hui avec une rare acuité du premier ouvrage de couture que ma grand-mère m'a aidé à faire".

1971 – 2017: artiste textile, développe une technique personnelle jusqu'aux années 2000: la tapisserie miniature. Puis expérimente et développe de nouvelles techniques et de nouveaux médiums et conçoit des œuvres de plus grand format et en volume. Nombreuses expositions en France et à l'étranger.

1971 – 2017: professeur de piano

1972 : premières expérimentations, découverte du travail de l'artiste Sheila Hicks et apprentissage d'une année dans son atelier. "Mon premier métier fut un cageot d'oranges sur lequel je tissais des petites bandes avec des fils achetés au marché aux puces ou récupérés dans des boîtes chez ma grand-mère".

1980 : commençe à montrer son travail dans de grandes expositions de groupe comme au Grand Palais, au musée des Arts Décoratifs.

1975 : découverte de l'œuvre de l'artiste Marie Moulinier. Rencontre en 1981.

1981 : exposition de groupe au musée des Arts Décoratifs. Acquisition d'une œuvre par le Fond National d'Art Contemporain.

1983 – 2008 : décoratrice, intermittente du spectacle pour le théâtre, le cinéma, la publicité. Nombreuses interventions comme décoratrice costumes à l'Opéra de Paris. En parallèle, poursuite des explorations plastiques autour de la tapisserie.

1990 : bourse d'aide à la création pour la réalisation d'une collection de 100 tapis miniatures . Projet déjà amorcé en 1981 et qui s'achèvera en 2000.

1988 – 2012 : participation comme pianiste à divers enregistrements, professeur de piano en école de musique.

2008- 2010 : 2 séjours en Chine à Souzhou d'aide à la recherche (bourse du Cnap ) : apprentissage de points broderie au fils de soie.

Depuis 1979, le travail de Frédérique Petit a été montré dans le cadre de nombreuses expositions personnelles et collectives en France et à l'étranger. Ses premières créations de tapisseries miniatures ont été présentées au musée des Arts Décoratifs à l'occasion des expositions "Les métiers de l'art" (1980) puis "Sur invitation" (1986). Elle a eu l'occasion d'exposer lors de biennales d'art contemporain, spécifiquement consacrées à l'expression textile ou plus largement dédiées à la création contemporaine . A l'initiative de la mission textile de Délégation aux Arts Plastiques du Ministère de la Culture, elle a été invitée à participer à l'exposition "Métissages", dialogue entre des artistes et des artisans d'art autour de la création contemporaine. Métissages a fait l'objet de nombreuses éditions autour du monde.

Présentes dans des collections publiques variées, ses œuvres ont fait l'objet de commandes publiques pour le Fonds national d'Art contemporain et la Présidence de la République.
Parcours artistique
En 1971, je suis partie à la découverte des différentes pratiques textiles pour finalement me fixer sur celle de la tapisserie. Je me suis tout de suite sentie à l'aise dans le format miniature et je n'ai cessé en 30 années de pratique de préciser et d'affiner ma technique. Mon travail se décline en plusieurs grandes séries. Une des plus importante s'est déroulée sur plus de 20 ans:" Histoires de tapis " une collection de 100 tapis miniatures... Je pourrais aussi citer, une série de" fragments de sols", un "Inventaire de la Ferronnière", une série de "Nature et pots" .... 

En 2004, j'ai profondément ressenti le besoin de  sortir du carcan contraignant de la tapisserie. J'ai commencé à explorer de nouvelles pratiques qui, paradoxalement m'amenèrent à renouer avec toute une palette de techniques que j'avais abordées au fil des années, à différentes étapes de ma vie et qui étaient là, à présent, à ma disposition et que je pouvais utiliser en toute liberté, avec la légèreté et la spontanéité que me procurait ce nouveau recul.
J'ai donc tissé, piqué, noué, dénoué, passé, manipulé ce fil et grâce à lui je me suis construit un nouveau langage, associant sans complexe telle ou telle de ces techniques, détachée de toute "école", norme ou cadre propre à chacune d'entre elles.

Le savoir-faire compte certes beaucoup pour moi, car à chaque nouvelle technique maîtrisée s'ouvre un nouveau champ d'actions et d'expérimentations, néanmoins, après l'appropriation  de ce savoir-faire, c'est son dépassement que je cherche à atteindre afin  qu'il devienne partie intégrante d'un processus créatif revendiqué. C'est la quête de ce dépassement qui s'est exprimée dans une série que j'ai appelée "Les travaux et les jours". La tapisserie y est encore un peu présente mais au même titre que d'autres procédés, sans contrainte, ni obligation, juste le plaisir du choix spontané et de l'évidence. Des mots inscrits ou tissés se sont également immiscés dans ces nouvelles compositions. Ils me permettaient d'associer mon goût pour la littérature à mon travail et, tels de fidèles alliés, à fixer certaines pensées qui me soutenaient dans ma lente progression vers un ailleurs.

Après la découverte de ce nouveau terrain de création, de nouvelles questions, appelant de nouvelles réponses, se posaient à moi. Je pense avoir trouvé une première réponse à ces questionnements dans la série "Harmonie Mesurée", pages blanches en voile de coton évoquant une partition d'émotions musicales. En choisissant de ne pas avoir recours à la figuration ni à la couleur, j'ai réellement  pour la première fois eu la sensation de la maîtrise du geste et d'une adéquation entre mon aspiration et sa réalisation .       

C'est dans le but de poursuivre dans cette voie, que j'ai demandé( et obtenu en 2008) une bourse d'Aide à la Recherche du CNAP.  Cette bourse m'a permis de me rendre à Suzhou, haut lieu de la broderie en Chine, où j'ai pu m'imprégner de certaines techniques très particulières enseignées à l'Institut d'Arts Appliqués. Si mon projet était au départ axé sur la recherche, tous les éléments épars de ce voyage se sont rapidement concrétisés dans mon esprit et dans la réalité sous la forme d'un dispositif de 6 mètres de long, longue ligne d'horizon brodée en noir sur blanc, série d'instants poétiques révélant mon voyage de l'Orient vers l'Occident. Un ruban de temps qui se déroule. Là le temps n'est plus concentré sur une surface minimum, inclus dans l'image, dans l'entrecroisement des fils, comme dans mes tapisseries, il se déroule au contraire en temps réel sous l'oeil du "regardant", lui laissant  le choix  de parcourir l'oeuvre à son rythme. Ces nouvelles créations dans lesquelles la notion de rythme m'est apparue comme primordiale me pousse à présent à partir à la recherche de ce rythme parfait, celui avec lequel tout l'être est en accord.

J'aborde cette problématique du déroulement du temps dans une pièce sur laquelle je travaille actuellement. Je pose, jour après jour, des cailloux sur une longue bande de tissu. J'exerce là un contrôle sur l'action de "faire" dans un espace de temps tangible. Lorsque le rouleau se déroulera le temps sera "réellement" compté en autant de petits cailloux. Leur disposition plus ou moins régulière rythme le temps et le définit selon ma perception du moment. Et puis je recommence à entrouvrir tout doucement la porte de la couleur en ponctuant ces réalisations de touches de rouge, sortes de petites mélodies.

Parallèlement à ce processus, je poursuis ma réflexion sur la couleur dans des pièces plus épurées où j'associe des éléments figuratifs des "Ombres Chinoises" et d'autres plus abstraits où je joue avec les oppositions et les frictions qu'elles génèrent . J'ai le sentiment que dans cette nouvelle forme d'expression que j'explore aujourd'hui, la technique, bien qu'importante dans le processus, s'efface, le moment venu, au profit des impressions, des rêveries et des réflexions qu'elles provoquent.

Frédérique Petit, le 18 Avril 2010
Expositions personnelles
2017
Echos -Carré Plantagenêt - Musée d'archéologie et d'histoire - Le Mans
2016
La Laverie - Centre d'Art Contemporain - La Ferté Bernard
2014
Intérieur Périn - Paris
2012
Galerie Espace Réduit - Paris
2010
Festival "Les Echappées Belles" - Alençon
Maison de Gaston Floquet - Saint Rigomer des Bois
2009
Chapelle St Lyphard - La Ferté Bernard
2008
Musée du Textile - Cholet
2007
Intérieur Périn - Paris
2006
L'Imprimerie Caraco - Paris
2005
Musée Marsil - Montréal
2004
Galerie Matéria - Québec
2002
Médiathèque - Argentan
2001
La Laverie - Centre d' art contemporain - La Ferté Bernard
2000
Galerie Hansma - Paris
1993
Galerie Hansma - Paris
1983
Galerie Filothèque D.M.C. - Paris
1982
Centre Culturel Franco-Italien - Turin, Italie
Principales expositions de groupe
2017
"Le dessin d'abord" La Laverie - La Ferté Bernard
2016
"Avec ou sans s'Tresses" Musée de Bourgoin-Jallieu
"Le dessin d'abord" Château St Jean - Nogent-Le-Rotrou
2015
Salon "Collect" - Saatchi Gallery - Londres
"Aumônières Contemporaines"- Cathédrale de Troyes
"Autrement textile - Chronique Contemporaine" - Musée de la Soie - Charlieu
"Fil à Fil "Atelier 2 - Villeneuve d'Ascq
11ème Biennale d'Art - Ruillé-sur-Loire
"La Maison de Toiles" - Saint Thélo
Galerie Chevalier – Paris
2014
"Du Fil à Retordre" - Maison Folie hospice d'Havré - Tourcoing
2013
Fil à fil - Espace Domfront - Domfront en Champagne
Tresses 13 - Maison des tresses et lacets - La Terrasse sur Dorlay
2012
"Blanc est la Couleur" - Passage de Retz - Paris
"Sacré Blanc" - Musée de la tapisserie - Angers
2010
"Métissages" - Musée Léon Dierx - St Denis de la Réunion
2009
"J'y pense et puis…" Château de Nogent le Rotrou
"Métissages" - Musée Baron Gérard - Bayeux

2007
"Aux frontières du vêtement" Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon
"Métissages" - Fondation Jim Thomson Bankok - Thaïlande
"Métissages" - Musée National - Jakarta - Indonésie
"Métissages" - Centre Culturel- Bandung -Indonésie
2006
"Métissages" - Château Thierry
"Métissages" - Prague - Tchéquie
2004
"Métissages" - Oaxaca - Mexique
"L'autre métissages" - La Paz , Bolivie
2003
"Métissages" - Musée des Beaux Arts- Alençon
"Métissages" - Chateau de Vogüé- Ardèche
"Métissages" - Internationale Symposim - Graz- Autriche
"Métissages" - Musée d'art populaire –Laduz
2002
Fabienne Gaston-Dreyfus ,Frédérique Petit, A.I
Lünemann - Paris
"Métissages" - Tournai
"Métissages" - St Brieuc
2001
Galerie Giovagnoni - Rome - Italie
Musée d' art populaire - Laduz
Puls'art- Salon d'art contemporain - Le Mans
The Fine Line - Creative Art Center - St Charles, Illinois
Métissages - Pérou, Bolivie, Brésil, Argentine
2000
"Puls'art" - Salon d' art contemporain - Le Mans
"Métissages"- Saint Quentin
1999
Galerie de Pontgirard - Monceaux-au-Perche
Galerie Nieszawer - Paris
1998
American Tapestry biennal - Atlanta - Géorgie
Fabienne Gaston-Dreyfuss et Frédérique Petit - Paris
1997
"Zoom sur la Miniature" - Musée de la Civilisation, Quebec
Tracing Purpose - Kansas City, USA
1996
Exposition de groupe - Galerie Hansma - Paris
Première Biennale du Lin - Haute Normandie
Première Biennale du Lin - Bibliothèque Forney - Paris
1995
"Destination tapisserie 95" - Sainte Foy - Quebec
Huitième triennale internationale de tapisserie Lodz - Pologne
1994
Zehntes internationales symposium - Graz, Autriche
1988
"Dimensioni tessili" - Palazzo Frangipane Tracento, Italie
"Art textile contemporain" - Tokyo - Japon
1987
"Nouvelles tapisseries, broderies, sculptures textiles et tentures de fête"
Abbaye de Beaulieu en Rouergue
1986
"La Tapisserie en France 1945-1985" Ecole des Beaux Arts ,Paris
Musée des Arts Décoratifs - Oslo ,Bergen - Norvège
Centre Culturel Franco Norvégien, Stavanger - Norvège
Sixième Biennale Internationale de la Miniature Textile
"Textures et textiles" Exposition internationale de miniatures textiles contemporaines - Luxembourg
"Atelier des enfants" Centre Georges Pompidou - Paris
1984
"Sur Invitation" Musée des Arts Décoratifs - Paris
1983
Première Biennale Internationale des Créations Textiles Abbaye d' Ouville
1982
"Présence des formes" Les Angles - Villeneuve-les-Avignons, France
Quatrième Biennale Internationale de la Miniature Textile Szombathély, Hongrie
1981
"Französiches Kunsthandwerk Heute" Cologne, Allemagne
Musée Saint -Roch - Issoudun, France
1980
Troisième Biennale Internationale de la Miniature Textile- Szombathély, Hongrie
"Les métiers de l' art" - Musée des Arts Déco
1979
"Vivante tapisserie Française", Grand Palais, Paris
Collections publiques
2008
Musée du Textile de Cholet
1996
Centre Culturel “Expression” - Ste Hyacinthe- Québec
1984
Fond National D’Art Contemporain
Présidence de la République
1980
Fond National d’Art Contemporain
Résidence
1996
Sympofibres International  Saint Hyacinthe – Québec
Bourses
2015
Aide à l'installation - Drac
2008
Aide à la recherche - Ministère de la culture
1990
Aide à la création - Ministère de la culture